Comment bien regarder la Pétanque à la télévision ?

Nouvelle tête de proue des sports retransmis à la télévision, la Pétanque est depuis peu la vache à lait du canal 21 des décodeurs TNT. Récemment mariés par L’Equipe TV, la petit lucarne et les sports de boule ont pourtant un passif compliqué fait de jalousie et d’ignorance. Mais cet amour encore jeune est plein de promesses et de perspectives. Les plus belles équipes se succèdent sur les boulodromes et devant les caméras. Est offert au monde entier un spectacle sans pareil, et à la Pétanque une visibilité jamais espérée. Quintais, Rocher, Molina, Lacroix, Suchaud… : ils y sont tous, enchaînant le plus souvent les victoires devant les yeux admirateurs des amateurs de Pétanque qui les idolâtrent.

Mais comme tout phénomène nouveau, la Pétanque à la télévision impose de nouveaux codes, des nouvelles règles, des contraintes et des questions. Parmi l’une d’entre elle, émerge celle des dispositions dans lesquelles il faut se mettre pour profiter au maximum de ce spectacle encore accessible, à l’opposé d’un football cupide et élitiste. Voici quelques pistes proposées par l’Amicale pour bien regarder la pétanque à la télévision.

Les hommes de l’ombre en action

1 / Prévoir le nécessaire à proximité pour éviter de devoir se lever

Quoi de mieux que de voir les parties et les mènes s’allonger durant la journée comme les jours s’étirent pendant l’été ? Si voir des heures de Pétanque télévisée est un bonheur à ne bouder sous aucun prétexte, ce bonheur ne doit pas être gâché par d’intempestifs déplacements et dérangements en tous genres. Pour cela, prévoyez un maximum d’équipements et de nourriture pour limiter vos allers et venues. Prévoyez crackers, glacière, saucisson, olives, bières, Thermos, boissons anisées, hard, cigarettes, glaces, coussins, urinoirs, couteau, verres, sauces, etc… Tout ce dont vous aurez besoin pendant le visionnage doit être a proximité afin d’être sur de ne pas avoir à vous lever, et donc de risquer de louper un carreau impeccable d’un Rocher ou d’un Quintais en transe. Prévoyance et Opulence sont mères de sûreté, on ne cesse de vous le rappeler.

2 / Enchaîner les cafés pour ne pas s’endormir

Les parties peuvent durer longtemps. Pour peu que les équipes stars jouent avec leurs adversaires comme les chats jouent avec les souris, ou si les écuries majeures mettent du temps à démarrer, il n’est pas impossible de somnoler, voire même de tomber dans un état d’endormissement long et profond. Si la peur de louper une partie et de vous réveiller au moment de la remise des trophées est censée provoquer en vous un stress suffisamment important pour vous empêcher de dormir, certains gros dormeurs tombent malgré tout dans les bras de Morphée. Une solution simple et efficace : multiplier l’absorption de boisson fortement caféinée afin de maintenir votre palpitant à un haut rythme de battement. Impossible ainsi de vous endormir et de louper carreaux, approches et autres débats autour du bouchon.

Pas sûr que cela les regarde…

3 / Parier à chaque partie et chaque mène

Pour profiter au maximum de l’entertainement offert par la pétanque télévisée, l’utilisation intempestive du pari est une bonne solution. A chaque lancé, chaque mène ou chaque partie, pensez à parier ! Mais si vous pariez, pariez avec panache et malhonnêteté. Beuglez à votre entourage (ou à vous-même en cas de visionnage seul) les futures actions ou résultats. En cas de pari perdant, ne perdez pas la face et assurez à votre entourage (ou à vous même) que votre pari annoncé était le bon. Attention, jouer comporte des risques, maîtrisez votre pratique.

4 / Supportez une équipe française

Particulièrement à la mode depuis quelques années, les équipes de pétanque exotiques sont de plus en plus présentes dans les tournois majeurs, et à fortiori à la télévision. Maroc, Thaïlande, Madagascar, ou encore Tunisie, c’est un véritable tour du monde que nous offre les tournois de Pétanque. Mais l’amateur de Pétanque à l’oeil aiguisé ne manquera pas de remarquer que ces équipes ont un point commun : la faiblesse de leur niveau et, résultat de ce constat, leur absence dans les phases finales. Pour vous assurer de vibrer jusqu’aux dernières parties de tournois, faites un choix rationnel et plein de bon sens : supportez une équipe française !

« J’aurais du faire de la boxe comme tout le monde putain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *